Lexique  

Obligation

Titre de créance émis par une entreprise, par une collectivité publique ou par l’État, remboursable à une date et pour un montant fixés à l’avance et qui rapporte un intérêt.

Obligation convertible

Il s’agit d’une obligation « classique » émise par une société qui peut être convertie en actions selon des conditions définies dans le contrat d’émission.

OPA (offre publique d’achat)

Opération qui consiste pour une personne morale ou physique à faire savoir publiquement qu’elle souhaite acheter tout ou partie des titres donnant accès au capital d’une autre société. L’acheteur dépose un projet au CMF qui suspend la cotation des titres concernés. Le CMF examine les conditions de recevabilité de l’offre, donne (ou non) un avis de recevabilité et vérifie la qualité de l’information donnée aux investisseurs avant de délivrer son visa.

OPCVM (organisme de placement collectif en valeurs mobilières)

Ce sont des produits d'épargne qui présentent deux caractéristiques principales ils permettent de détenir une partie d'un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations…) commun à plusieurs investisseurs, la gestion de ce portefeuille collectif est confiée à un professionnel. Ils sont à capital variable. L'appellation OPCVM recouvre 2 types d'entités les SICAV et les FCP.

OPO (Offre à Prix Ouvert)

C’est une procédure qui consiste à recueillir les demandes de souscription puis à fixer le prix définitif après la clôture de l’offre.

OPR (offre publique de retrait)

Opération par laquelle un actionnaire majoritaire propose aux actionnaires d'une société cotée de racheter les actions qu'ils détiennent afin de la retirer de la cote. Une OPR peut également être demandée par un actionnaire minoritaire dès lors que l'actionnaire majoritaire détient plus de 95 % des droits de vote.

OPS (Offre Publique de Souscription)

Augmentation de capital par voie de souscription réservée au public. Dans ce cas les anciens actionnaires réunis en AGE doivent renoncer à leur droit préférentiel de souscription.

OPV (Offre Publique de Vente)

Le tout ou une partie du capital de l’entreprise concernée est cédé à un prix décidé par les actionnaires vendeurs. Cette offre est généralement utilisée comme procédure d’introduction en Bourse afin de diffuser les titres dans le public, on parle dans ce cas d’offre à prix ferme (OPF).

Ordre à prix limité

L’ordre «à prix limité» comporte un prix (minimum à la vente et maximum à l’achat). Ce type d’ordre permet de maîtriser le prix d’exécution.

Ordre à tout prix

L’ordre à tout prix « ATP » ne comporte pas de limite de prix. Il est exécuté au maximum de la quantité immédiatement disponible.

Ordre au prix d’ouverture :

Contrairement à l’ordre à prix limité, ce type d’ordres ne comporte aucune limite de prix et son exécution est prioritaire par rapport aux ordres à prix limité.